bandeau imageDRJSCS Bretagne

DRJSCS Bretagne

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>EMPLOI-FORMATION-CONCOURS >Métiers de la santé >Interruption des études d’infirmier

Interruption des études d’infirmier

Article Métiers de la santé 23/01/2011

Vous avez interrompu vos études d’infirmier et vous souhaitez exercer en tant qu’aide-soignant ? Vous pouvez, sous certaines conditions, obtenir le diplôme d’état d’aide soignant (DEAS) par équivalence.

Pour une entrée en formation avant le 31/07/2009, vous devez fournir :

- 1/ Le certificat de scolarité de l’IFSI attestant du passage de 1ère en 2ème année et l’attestation d’interruption définitive des études d’infirmière + absence de sanction disciplinaire

- 2/ La copie recto-verso de votre pièce d’identité

- 3/ Pour les interruptions de formation postérieures au 1er janvier 2008, vous devez fournir copie de l’Attestation de Formation aux Gestes et Soins d’Urgence de Niveau 2 (AFGSU)

Le dossier complet doit être renvoyé à l’adresse suivante :

DRJSCS Bretagne

4 avenue du Bois LABBE

CS 94323

35 043 RENNES Cedex

Pour une entrée en formation après le 31/07/2009, vous devez fournir :

Pour obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant, les étudiants infirmiers ayant entrepris leurs études conformément à l’arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d’Etat d’infirmier doivent avoir été admis en deuxième année en ayant obtenu 48 crédits européens dont 15 crédits liés aux stages ainsi que les crédits liés aux unités d’enseignement suivantes :
- UE 2.10, S1 "Infectiologie hygiène" ;
- UE 4.1, S1 "Soins de confort et de bien être" ;
- UE 4.3, S2 "Soins d’urgence" (Attestation de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2) ;
- UE 5.1, S1 " Accompagnement de la personne dans la réalisation de ses soins quotidiens".

Les étudiants doivent également fournir une copie recto-verso de leur carte d’identité.

Ne peuvent bénéficier de ces dispositions : "Les élèves ayant fait l’objet d’une sanction disciplinaire d’exclusion définitive au titre de la scolarité suivie prise après avis du conseil de discipline".