DRJSCS Bretagne

DRJSCS Bretagne

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>SPORTS >Présentation du pôle >Les objectifs du pôle sport

Les objectifs du pôle sport

Article SPORTS 8/10/2018

A. Pour une Bretagne qui rayonne : améliorer les conditions d’accès à la performance

DONNER AUX JEUNES SPORTIFS LES CONDITIONS NECESSAIRES A LEUR DOUBLE REUSSITE (SPORTIVE ET SCOLAIRE) :
Ces réussites passent nécessairement par :
- un soutien au fonctionnement des pôles espoirs.
- un soutien au suivi paramédical des pôles (espoirs et France) permettant un suivi en kinésithérapie sur site (l’objectif est de favoriser le suivi préventif et diminuer les actions curatives).
-  un soutien aux établissements du second degré labellisés "établissements d’accueil sport de haut niveau" par l’Etat (Rectorat/DRJSCS) : aides aux aménagements sur site améliorant le quotidien des sportifs, soutien aux projets pédagogiques permettant un aménagement des emplois du temps, accompagnements individualisés (soutien, rattrapage, enseignements individualisés en dehors du groupe classe).
- le déploiement de conseillers techniques et sportifs intervenant auprès de ces sportifs

RENFORCER L’ACCOMPAGNEMENT ET LA RECONVERSION DES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU :
-  Aides individuelles à la formation et à l’insertion professionnelle des Sportifs de Haut-Niveau

Retrouver la liste des sportifs listés par le Ministère des sports sur le lien suivant : http://www.sports.gouv.fr/pratiques-sportives/sport-performance/Sport-de-haut-niveau/article/Liste-ministerielles-de-sportifs

B. Pour une Bretagne intègre : rétablir la confiance dans la vie sportive

En terme de prévention dopage, des actions d’information sont réalisées sur les conduites dopantes et le dopage auprès des sportifs et de leurs encadrants, en commençant dès le plus jeune âge (pôles Espoir et pôles France, Centre de Formation professionnelle, Centres Labellisés d’Entraînement), ainsi que dans les écoles formant les kinésithérapeutes (IFMK).

En terme de répression, le Correspondant Interrégional Anti-Dopage Bretagne-Pays de Loire met en œuvre plus de 200 contrôles par an sur les deux régions. Il anime également la commission de lutte contre les trafics de produits et de substances dopantes qui permet l’organisation d’opérations de contrôle conjointes avec les services de la justice, de la gendarmerie, de la police, des douanes, de la répression des fraudes.

C. Pour une Bretagne qui bouge : réduire les inégalités d’accès au sport

OBSERVATION DES TERRITOIRES
Les nouvelles modalités d’actualisation des données des équipements sportifs sur 4 ans permettant à chaque région d’organiser elle-même cette mise à jour va être l’occasion d’intégrer les territoires des EPCI dans ce découpage. Cette source de données sera ainsi en cohérence avec les travaux engagés sur ces territoires pour apporter un pré-diagnostic et accompagner les élus dans la prise de compétences sportives.
Des données accessibles sur data.gouv.fr

DEVELOPPEMENT DE L’EMPLOI
Dans le cadre du CNDS, un accompagnement et des aides sont proposés aux employeurs qui souhaitent recruter pour développer des actions en lien avec les priorités du CNDS.

INCLUSION SOCIALE PAR LE SPORT
En Bretagne, les DDi sont fortement mobilisés sur la politique d’inclusion sociale par le sport. Les ressources à leur disposition (politique de la ville, CNDS, service civique,…) et les modalités d’accompagnement proposées par les services aident à la structuration de l’offre développée en direction de ces publics vulnérables.

D. Pour une Bretagne en pleine forme : développer le sport-santé-bien-être

Il existe en Bretagne une bonne organisation du milieu sportif qui propose des offres de plus en plus larges d’activité physique variées et adaptées au public porteur de pathologies chroniques (ALD) mais aussi aux sédentaires et inactifs sans pathologie identifiée.
Toutes ces informations sont accessibles sur la plateforme : https://bretagne-sport-sante.fr/