bandeau imageDRJSCS Bretagne

DRJSCS Bretagne

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>EMPLOI-FORMATION-CONCOURS >Métiers du social >Protocole régional de l’organisation de l’alternance

Protocole régional de l’organisation de l’alternance

Article Métiers du social 30/05/2012

Qu’est ce que le protocole régional de l’alternance ?

Le protocole régional de l’alternance est un outil de régulation signé par une trentaine de partenaires s’engageant dans une démarche d’amélioration de la gestion prévisionnelle quantitative et qualitative des offres de stages.

Qui est concerné ?

Les étudiants en travail social en cursus initial de niveau 3, en particulier les assistants de service social (ASS) et les éducateurs spécialisés(ES) en formation, soit 1164 terrains d’accueil recherchés, 512 pour les ASS et 652 pour les ES.

Quels sont les partenaires engagés dans le cadre de leurs missions ?

- l’Etat :
Ses missions : certifier, assurer le contrôle pédagogique des formations
Ses engagements : appuyer les recherches de stages, développer les compétences des « formateurs de terrain »

- le Conseil régional :
Ses missions : mettre en œuvre le schéma des formations sociales, agréer les établissements de formation, financer le coût pédagogique des formations initiales, attribuer des bourses d’étude aux étudiants,
Ses engagements : appuyer les recherches de stages, notamment auprès des autres collectivités territoriales.

- les Conseils généraux :
Leurs missions : contribuer au développement d’une formation par alternance de qualité en tant que chef de file de l’action sociale départementale,
Leurs engagements : élargir l’implication de leurs services, mobiliser leurs réseaux et leurs partenaires délégataires, participer activement au projet global d’accueil en stage.

- les établissements de formation :
Leurs missions : assurer des formations pluri professionnelles, contribuer à la recherche et à l’animation dans le secteur social
Leurs engagements : co-construire avec les lieux de stage les attendus, objectifs et accompagnement des formateurs de terrain, rechercher une diversification géographique et institutionnelle des lieux de stage, accompagner les étudiants dans l’articulation : proposition de stage/ projet de formation, accompagner les sites qualifiants dans leur mission de formation, animer des instances de réflexion sur les outils pédagogiques de l’alternance et proposer une offre de formation aux formateurs de terrain.

- Les employeurs :
Leurs missions : accueillir et accompagner les stagiaires dans l’acquisition de compétences,
Leurs engagements : développer les compétences pédagogiques des professionnels, inciter les formateurs sur site à encadrer régulièrement des stagiaires, rechercher toute modalité facilitant l’accueil de stagiaires, participer à la diversification des terrains de stage

Quelle est l’instance de concertation entre ces partenaires ?

Le comité de suivi composé de 6 collèges, soit 22 membres répartis entre les différents partenaires engagés, ainsi que des représentants d’étudiants ; il se réunit 3 fois par an.

Quelles sont ses missions ?

- participer à la promotion du protocole
- assurer la coordination régionale pour améliorer l’organisation, la diversification et l’harmonisation de l’offre de stage, évaluer la mise en œuvre du protocole et l’adapter en fonction des évolutions.

Quel est son programme de travail en 2012 ?

- diversifier les lieux de stage et les répartir dans le cadre d’une programmation pluriannuelle
- aider les petites structures dans la qualification des formateurs de terrain
- faciliter la mobilité des étudiants en stage en trouvant des solutions financières
- permettre à de nouvelles structures d’être signataires
- développer les stages « innovants »
- rechercher les indicateurs d’évaluation du protocole.

Contact

Nicole DUPUIS BELAIR

Conseillère technique régionale en travail social

nicole.dupuisbelair@drjscs.gouv.fr

Plus d’informations dans le document en téléchargement ci dessous.

Liste des pièces-jointes